Laissez-vous surprendre par Celje, la fameuse cité des princes. Explorez sa vielle ville médiévale, ses musées, son architecture hors du temps et ses impressionnants édifices comme son château ou le palais des princes pour retracer le prestigieux passé de la ville. A mi-chemin entre Ljubljana et Ptuj, Celje est aujourd’hui la troisième plus grande ville de Slovénie. Souvent oubliée par les touristes qui souhaitent découvrir l’Est de la Slovénie, elle devrait pourtant constituer une étape incontournable, en particulier pour tous ceux qui aiment les vieilles pierres et l’histoire.

Celje est d’abord apprécié pour son centre historique dans lequel vous aimerez vous promener à la découverte de ses rues pavées, de ses jolies maisons médiévales et des différents édifices.  Au bord de la Savinja et entourée de verdure, Celje met aussi en avant une âme verte.

Le vieux château de Celje

Cet impressionnant château fort trône en haut de la colline, dominant ainsi toute la ville et ses environs. Cette forteresse médiévale fut d’abord construite au XIIIème siècle puis rénovée aux XIVème et XVème siècles sous le règne des comtes de Celje. Il est situé au sud est de la ville et peut se visiter facilement. A environ 2 km du centre-ville, il est accessible en voiture (un parking est prévu) ou par une petite marche. Vous déambulerez alors dans ce vieux château et pourrez notamment grimper dans la tour Frédéric, qui culmine à 23 mètres de hauteur. Là-haut, vous profiterez d’une jolie vue sur Celje, sa campagne et ses montagnes verdoyantes. Des représentations et concerts s’y déroulent régulièrement lors de la saison estivale.

Le palais des Princes et musée régional de Celje

Datant du XIVe siècle, ce bâtiment reconverti en musée abrite des expositions permanentes consacrées pour la plupart à l’histoire de Celje, depuis la préhistoire jusqu’à la première Guerre Mondiale.
Vous pourrez entre y découvrir également une véritable voie romaine ainsi que son impressionnant sous-sol de près de 400 mètres carrés. Une ville sous la ville où l’on peut découvrir de nombreux vestiges de l’époque romaine.

Le centre ville historique

Marchez dans les rues de Celje est une expérience très agréable. Cette ville médiévale recèle de places charmantes, de rues piétonnes et de jolis bâtiments d’un autre temps. Pour ne pas en manquer une miette, flâner dans la ville et allez voir ces différents lieux :

  • Krekov Trg : une très belle place où vous trouverez notamment l’office de tourisme installé dans un majestueux bâtiment néogothique ainsi qu’une statue en bronze de Alma Kalin, une célèbre romancière et poétesse du XXème siècle, née à Celje.
  • Château d’eau : impeccablement conservée, cette tour faisait partie des remparts de la ville de Celje.
  • Église Saint-Daniel : construite en 1306, cette église se situe tout près du château d’eau. Elle abrite quelques jolies fresques.
  • Studio Josip Pelikan : Josip Pelikan (1885 – 1977) est le premier photographe Slovène de renommée. Ce petit musée (qui fait en réalité partie du Musée de l’histoire récente de Celje) plait aux curieux et aux passionnés de photographie. On y découvre l’oeuvre du photographe et son matériel.
  • Musée de l’histoire récente : avec un exposition consacrée à la vie locale depuis 1900 jusqu’à nos jours.
Photo : G. Fawkes / Licence CC-BY-SA 2.0

Le parc de la ville

Ce qui est génial avec Celje, c’est qu’en quelques instants, vous êtes déconnectés de la ville. Il vous suffit en effet d’enjamber la rivière Savinja pour être dans le parc municipal, en plein forêts ! C’est le cœur vert de la ville, un endroit idéal pour pique niquer sur l’herbe, faire du sport, jouer avec les enfants mais également pour s’aventurer sur des sentiers de randonnées.

La maison arbre

Appelée Drevesna Hiša en slovène, cette cabane est également située au sud de la Savinja. Elle est accessible facilement à pieds depuis le centre-ville. Depuis le parc municipal, après avoir emprunter le pont, suivez les panneaux Drevesna Hiša (Treehouse) pour vous repérer. Il est possible d’y grimper à certaines heures de la journée (les horaires peuvent évoluer, se renseigner à l’office de tourisme).

Un match de handball

Celje est aussi connue en dehors des frontières slovènes pour son club de handball, le RK Celje Pivonarna Lasko. Il est l’un des meilleurs clubs de Slovénie mais aussi une pointure Européenne, ayant même remporté la ligue des champions en 2004. Si vous en avez l’occasion, pourquoi ne pas aller y voir un match à la Zlatorog Arena, un complexe moderne de 6000 places situé au nord de la ville.

Que faire aux alentours de Celje ?

Celje est la capitale de la région Basse-Styrie. Y séjourner plusieurs journées est une bonne opportunité pour explorer ses plus beaux trésors. En voici quelques-uns, à proximité de la ville.

Le lac Šmartinsko

Au nord de Celje, à environ 10 km de la ville, le lac de Šmartinsko jezero est un oasis de nature adoré des locaux qui souhaitent se ressourcer. Parfaitement aménagés, les bords du lacs permettent d’en faire le tour à pieds ou à vélo. Vous pourrez notamment emprunter la longue passerelle en bois qui relie les deux rives. De nombreuses activités sont réalisables. Kayak, bateau, pédalos, paddle ou baignade…vous aurez l’embarras du choix.

lac de smartinsko
Photo du lac : B. Vodopivc / Licence Creative Commons CC BY 3.0

Nécropole romaine de Šempeter

C’est dans un petit village à 12 km à l’ouest de Celje,  nommé Sempeter v Savinjski Dolini, que l’on trouve une nécropole romaine. Ces vestiges regroupent des tombes et stèles, qui peuvent être visités, avec ou sans guide. Non loin de là, à quelques minutes à pieds, vous pourrez également découvrir une ancienne voie romaine qui reliait les villes de Aquilea (en Italie) à Poetovio (Ptuj). 

Musée du Houblon à Žalec

Zalec est un petit paradis pour tous les amoureux de la bière. Dans une région qui cultive le houblon et qui possède un vrai savoir-faire dans le brassage de la bière, cette petite ville s’est fait connaitre pour sa fontaine à bière placée dans le parc municipal. Pour quelques euros, vous pourrez ainsi déguster une pinte de bière fraîche. La cité possède également un éco musée consacré à l’art de la brasserie. Zalec est à moins de 10 km de Celje.

La station de ski de Celjska Koča

A seulement 7 km au sud de la ville, le mont Tolst (834 mètres d’altitude) et la colline de Celjska koča proposent un cadre naturel idéal pour les activités de randonnées, cyclisme et ski. La petite station s’étend sur moins de 4 hectares mais offre néanmoins des installations modernes (remontés mécaniques, système de neige artificielle, éclairage nocturne, équipements pour les enfants…).

L’été, le parc d’aventure ouvre pour le plus grand plaisir de toute la famille. Un parcours d’accrobranche en forêt, des toboggans et pistes de luges permettent à tous de s’amuser !

Celjska koča est aussi réputé pour son hôtel trois étoiles idéalement situé, qui comprend un restaurant, un espace bien-être et une aire de jeux pour enfants.

Parc régional de Kozjanski

Le parc de Kozjanski (ou Kozjansko) est une réserve protégée à l’Est de la Slovénie, à la frontière croate.  Les prairies, vergers, vignes, rivières se succèdent offrant un très beau décors naturel. Ce grand parc, qui s’étend sur 206 km2, fut créé en 1981. Il fait notamment partie du programme scientifique UNESCO MAB, visant à améliorer les relations homme et biosphère.

Le parc révèle en outre un patrimoine culturel et architectural très intéressant qui donne tout le caractère à la région. Vous pouvez notamment visiter les châteaux de Kunšperk, Kozje, Pišece et Bizeljsko, vous promener dans les petits villages, déguster du bon vin ou vous rendre au festival de la pomme de Kozjansko (en octobre).

Depuis Celje, comptez environ 40 minutes de voiture pour arriver aux portes du parc.

Pourquoi Celje est la cité des princes ?

Celje témoigne d’un riche passé. Depuis l’antiquité notamment où elle était une place très importante. Son nom romain était alors Celeia. Mais c’est au Moyen-Age que la ville connût un essor important, sous l’impulsion des comtes de Celje. Après avoir pris le contrôle de la région, ils en firent un état autonome. La dynastie des princes de Celje devient une des familles les plus puissantes et influentes d’Europe, contestant la domination des Habsbourg. C’est après la mort du dernier compte, Ulril II en 1456 que leur règne prit fin. Cette famille a laissé une trace indélébile dans la ville. Ils résidaient d’abord au vieux château de Celje, avant de s’établir au Palais des Princes (appelé également « château inférieur ») à partir de 1400.

Blason de Celje

Le saviez-vous : l’actuel blason de la Slovénie, celui que l’on peut voir sur le drapeau de Slovénie est inspiré du blason du compté de Celje. En effet, les trois étoiles jaunes à 6 branches sont celles qui étaient présentes sur les armoiries des princes de Celje.

Informations pratiques

Il peut être intéressant de se rendre au Centre d’information touristique de Celje pour obtenir un plan et des informations détaillées sur les différentes choses à voir et à faire dans la ville.
Il est situé dans en plein centre-ville à l’adresse suivante : Glavni trg 17 – Celje.