Ville d’histoire, Ptuj est une charmante cité qui plait à tous les amateurs de vieilles pierre. Son passé riche, a vu passé de nombreux envahisseurs dont les romains, magyars, laissant encore aujourd’hui des vestiges dans cette cité médiévale. Son centre historique est sublimé par des maisons aux toits à tuiles rouges, un château, des églises, places, tours et nombreux commerces qui animent la ville. Ptuj est aussi logée dans une région viticole reconnue pour la production d’excellents vins blancs. Suivez le guide !

Ptuj rivière drava
Ptuj depuis la rive opposée de la Drava

Le top des choses à voir :

Articulée autour de la Drava, Ptuj surplombe une grande vallée. Logée dans la magnifique région de Styrie, Ptuj est essentiellement reconnue pour son bourg médiéval, dans lequel se concentre la majeur partie de ses points d’intérêt, elle se visite en un jour. La région offre néanmoins de nombreuses attractions. Je conseille donc de s’y attarder quelques jours de plus pour découvrir toutes les richesses de ce territoire. Après avoir fait du tourisme à Maribor, Ptuj peut_être une excellente façon de continuer à découvrir le nord est de la Slovénie. Je vous livre ses immanquables.

Le château de Ptuj

Monter au château de Ptuj est la meilleure façon d’avoir un panorama splendide sur l’ensemble de la cité. En hauteur, il domine la ville et offre une vue magnifique sur la veille ville et ses fameux toits à tuiles rouges qui font toute la personnalité de cette cité médiévale. Ce château a été construit dans la moitié du 12ème siècle, pour se protéger des agresseurs hongrois. Il accueille aujourd’hui le musée régional de Ptuj-Ormoz. L’histoire de la ville et sa région y est retracée à travers divers collections comme des instruments de musiques, armes, peintures, tapisseries et portraits turques.

château Maribor

La tour de Ptuj

Fièrement dressée au milieu de la vieille ville, cette tour appelée Mestni Stolp en slovène ne passe pas inaperçue. Elle fût érigée au XVIème siècle au coeur de la place Slovenski Trg. Son style architectural est caractérisé par un élégant dôme baroque de couleur rouge. Les curieux remarqueront qu’il y trois horloges, et que par conséquent, l’une des faces n’est pas ornée d’une horloge. Les citoyens décidèrent en effet de ne pas en mettre sur la façade donnant sur le château en signe de protestation, quand les seigneurs refusèrent de payer leur part dans sa construction. Des vestiges de l’époque romaine visibles au pied de la tour sont incrustés, en référence à l’époque romaine de Ptuj.

Tour de Ptuj
Tour de Ptuj / Photo crédit: M. Grmek CC BY-NC-SA 2.0

Le monument d’Orphée

Juste en face de la tour, ce monument en marbre a été érigé en l’honneur de Marcus Valerius Verus, qui fût le premier maire de Poetovio (Ptuj) au IIème siècle ap JC. Cette stèle romaine mesure environ 5 mètres de haut et est ornée de scènes du mythe d’Orphée. Au moyen-âge, ce monument était utilisé comme pilori, d’où les trous apparents dans sa partie inférieure.

Stele romaine Orphée
Stèle romaine / Photo crédit: M. Grmek CC BY-SA 3.0

Le monastère des Frères mineurs

A l’ouest de la ville, cet impressionnant monastère fût construit en 1230 par Methildis, la veuve de Fréderic III de Ptuj. Il mêle les styles baroques et gothiques, et offre une très belle vue sur la rivière Drava. Jusqu’en 1785, il accueillait les moines dominicains. Il se transforma ensuite en caserne militaire. Il est aujourd’hui utilisé comme centre culturel. Il est ouvert aux visiteurs d’avril à octobre.

Le monastère dominicain

Ce saisissant monastère date du XIIIème siècle. On admire ses vieilles pierres, sa somptueuse cour intérieur avec arcades et son église gothique Saints-Pierre-et-Paul. L’édifice abrite aujourd’hui une gigantesque bibliothèque avec une collection de plus de 5000 livres dont certains remontent au XVIème sicèle.

L’église Saint-Georges

A l’est de la place Slovenski Trg, l’église Saint-Georges est un savant mélange d’architecture roman, gothique et baroque. Elle date du XIIème siècle mais a été à maintes reprises agrandie, expliquant cette composition de styles. L’intérieur vaut le coup d’œil notamment grâce à la statue de son saint patron Saint Georges triomphant d’un dragon ou au magnifique autel à trois ailes de Laib, réalisé par le peintre allemand Konrad Laib.

L’hôtel de ville

Il est l’un des plus prestigieux édifices de Ptuj. Imaginé par l’architecte viennois Max Ferstl et construit au début du 20ème siècle, ce bâtiment de couleur jaune est majestueusement dressé sur la place Slovenski Trg.

Les sanctuaires de Mithra

Des sanctuaires mithriaques, qui datent de l’époque romaine ont été découverts à Ptuj et dans sa région. Érigés au II et IIIème siècles, ils sont sont consacrés à Mithra, un dieu indo-iranien. Son culte connut un essor grandissant dans la Rome antique. Les amoureux d’archéologie pourront y découvrir les autels, fondations et images de cultes dans ces vestiges. Pour les découvrir, rendez-vous de l’autre côté de la rive. Des panneaux vous indiqueront le chemin.

Que faire à Ptuj ? 5 idées d’activités

S’amuser au carnaval Kurentovanje de Ptuj

C’est l’événement folklorique le plus populaire de Slovénie. Véritable tradition locale, il célèbre tous les ans la fin de l’hiver et l’arrivée du printemps. Il se déroule à la fin de l’hiver sur une dizaine de jours jusqu’au mardi gras. Le carnaval métamorphose la ville, lui donnant un air de fête et une note colorée. De nombreuses manifestations animent la cité jusqu’au fameux défilé des Kurents, reconnaissables par leurs masques ethnographiques si particulier. Ces personnages des kurents sont même reconnus par l’UNESCO. L’origine des kurents n’est pas vraiment définie, mais les vieilles croyances associent Kurent à un démon qui chasse l’hiver et accueille le printemps dans le pays.

carnavale kurents
Personnage de Kurents / Photo crédit : BockoPic CC BY-NC-SA 2.0

Se relaxer aux thermes de Ptuj

Ptuj est aussi réputé pour son centre thermal avec ses piscines en plein air, bains à bulles, saunas, toboggans, centre de bien-être moderne…qui convient à toute la famille ! Il se trouve le long de la rivière Drava, à proximité du Grand Hotel Primus.

Se promener le long de la Drava

Échappez-vous quelques instants de la ville en traversant le pont. De l’autre côté, admirez le magnifique panorama sur cité. C’est sans doute le meilleur spot pour prendre une belle photo de Ptuj !

Il est ainsi possible de se balader le long de la rivière Drava jusqu’au lac. Les deux côtés de la rive offrent des espaces verts, idéal pour se détendre et prendre un bol d’air frais.

Pédalez dans les collines de Haloze

De nombreux sentiers serpentent à travers les vallées et collines de Haloze, tout juste à côté de Ptuj. On peut ainsi louer un vélo en ville, pour rouler dans ces superbes paysages composés de vignes, vergers et forêts. Il est également possible de faire à pieds via les nombreux chemins de randonnées qui permettent de contempler l’arrière pays. Différents points d’intérêts valent le détour comme le château de Borl qui surplombe la Drava depuis une falaise ou l’église Sainte Ana. Se renseigner à l’office de tourisme pour obtenir des cartes.

Visiter la plus ancienne cave à vin de Slovénie

Ptuj Wine Cellar (Ptujska Klet en slovène) est la plus ancienne cave mais aussi l’une des plus grandes de Slovénie. Elle permet de déguster les vins blancs locaux comme les cépages régionaux. Elle conserve également le Zlata trta (« Vin d’or) de 1917, considéré comme le plus vieux vin Slovène. La visite nécessite une réservation au préalable.

Observer les oiseaux du lac de Ptuj

Long de 7,3 km et large de 1,2 km à son maximum, c’est le plus grand lac permanent de Slovénie. Sa particularité est que l’on peut observer plus de 230 espèces d’oiseaux comme le cormoran, le sterne commun ou la mouette à tête noire. Lors de la belle saison, de début mai à fin septembre, il est possible de faire une ballade en bateau.

Histoire de Ptuj

Des traces de premiers peuplements sont retrouvés et datés de l’âge de pierre. L’âge de fer est aussi marqué par la présence de populations Celtes. Mais c’est bien sous l’ère romaine que la ville se développe. Ptuj fût d’abord le campement militaire romain de la legio XII Gemina, installé sur la rive de la Drave. C’est ici que Vespasien y fût proclamé empereur en 69. C’est d’ailleurs la première mention écrite retrouvée faisant mention de la ville de Ptuj. Un village connu sous le nom de Poetovio se développa sur la rive opposée. Elle doit son nom à l’empereur Trajan qui établit la colonie sous le nom de colonia Ulpia traiana Poetovio. A l’Antiquité, Poetovio est d’ailleurs la plus grande ville de l’actuelle Slovénie. Elle doit alors sa célébrité au culte de Mithra à travers plusieurs temples érigés dans ses alentours.

Devenue officiellement cité en 977 après la chute de l’empire romain, Ptuj s’enrichit grâce au commerce fluvial florissant que permet sa situation géographique le long de la rivière Drave. Le commerce et l’artisanat foisonnent.Des ordres monastiques s’y installent et construisent d’importants couvents (dominicains et frères mineurs franciscains). L’ère du Moyen-Age est aussi une période agitée pour la cité, qui doit notamment faire face à l’invasion des magyars du XVème siècle.

La ville intégra le duché de Styrie en 1555 et fit le théâtre de batailles durant les guerres ottomanes qui opposaient l’Empire ottoman à l’Europe chrétienne du XVème sicèle au XVIIIème siècle. La cité perdu de sa superbe au 19ème siècle, en raison de la construction d’une route ferroviaire entre Vienne et Trieste, qui passait par Maribor, laissant ainsi de côté Ptuj des échanges commerciaux.

Où se loger à Ptuj

Si vous souhaitez connaître toutes les possibilités pour vous héberger à Ptuj, n’hésitez pas à vous rendre à l’office de tourisme situé à l’adresse suivante : Slovenski trg 5 – Ptuj.

Vous trouverez en centre ville un bon nombre d’hôtels. On peut notamment citer l’hôtel DomKulture MuziKafe (Vrazog trg 1), l’hôtel B&B Silak (Dravska Ulica 13), l’hôtel Poetovio (Vinarski trg 5). Pour les plus grands budgets, il y a également le charmant hôtel Mitra (Presernova ulica 6) ou le Grand Hotel Primus avecéit son spa, piscines et salle de sport.

L’hostel Sonce est un petit hôtel de qualité pour les plus petits budgets, situé à 5 minutes à pieds du centre ville.

Le camping Terme Ptuj est niché à 1 km de la ville. Il est idéalement situé près du centre thermal et du parc aquatique. Il propose un grand terrain où l’on trouve des mobiles homes, emplacements pour tente ainsi que des hébergements insolites dans des fûts de vin transformé pour accueillir deux personnes !

Manger à Ptuj

Les cafés et restaurants abondent dans le centre ville de Ptuj, notamment sur la place de Slovenski Trg. L’été, les terrasses sont de sortie et permettent de prendre le soleil dans un cadre médiéval idyllique.

Visiter Ptuj nécessite de goûter aux vins locaux (principale des vins blancs !) produits notamment dans les vignobles du Haloze. Les restaurants et cafés proposeront généralement les produits du terroir. On peut aussi directement aller dans les caves de Ptuj comme Ptujska Klet, la cave d’Osterberger’s, celle du château au magasin de vin de Kobal.

Savourez pleinement la gastronomie locale en goûtant au gâteau de Haloze, un dessert traditionnel cuit dans un four à pain, à base de pâte au levain garni de fromage frais, jaunes d’œufs et de crème.

Crédit photos : F. Stahlberg

Fermer le menu