Le château de Predjama (grad Predjama en slovène) fait partie des immanquables d’un voyage en Slovénie. Cet étonnant édifice du XIIIème tient toute son originalité dans sa construction à flanc de falaise. Il s’accompagne en outre d’histoires et de légendes qui ajoutent un peu plus de mystère au lieu. A tous ces égards, il fait partie de ces choses à voir en Slovénie. Partons à la découverte de ce formidable château.

Logé dans une région karstique, rien d’étonnant donc d’apercevoir ce beau château logé devant une grotte karstique. Majestueusement enclavé dans une falaise de 123 mètres de hauteur, il attire tous les curieux venus visiter l’un des plus prodigieux patrimoine de Slovénie.

Le château fut construit au 13e siècle dans un style gothique, par le Patriarcat d’Aquilée. Le château fut ensuite transmis à la famille noble de Luegg. C’est d’ailleurs sous ce nom que le château était désigné.

Avec ses 800 ans d’histoire, cette fortification a connu de nombreuses péripéties. Il fut détruit à plusieurs reprises, d’abord après un siège qui opposait les Luegg à la maison des Habsbourg au 15e siècle, et puis après un tremblement de terre au 16e siècle. Rénové dans un style renaissance au 16e par Gallemberg Kobenzl, c’est sous cette apparence qu’on le connait aujourd’hui.

Château Predjama falaise

Le château aujourd’hui

Le château de Predjama est aujourd’hui très bien conservé. Il vaut le détour rien que pour son architecture originale au creux d’une falaise. Il se visite toute l’année. On y découvre plusieurs pièces du Moyen Age comme la chapelle ou l’armurerie ainsi qu’une collection d’armes.

Les touristes viennent aussi au pour découvrir la grotte qui s’étend sur quatre niveaux sous le château, et qui fait la réputation mondiale du lieu. Elle s’étend sur une dizaine de kilomètres mais seuls 700 mètres sont ouverts au public. La visite se fait à la lampe torche et fait explorer un monde mystérieux. C’est cette même grotte qui a nourrit les fantasmes autour du légendaire personnage d’Erasme de Predjama (lire ci-dessous). La grotte est en revanche ouverte au public qu’une partie de l’année (en été) pour respecter l’hibernation des chauves souris qui habitent le lieu.

Si vous prévoyez de visiter le château, n’hésitez pas non plus à découvrir l’impressionnante grotte de Postojna, située à quelques kilomètres seulement. Vous découvrirez une grotte karstique saisissante, avec de nombreuses galeries et des stalagmites et stalactites comme l’on en voit peu.

La légende d’Erasme de Predjama

Érasme Luger, aussi nommé Erasme de Slovénie, était un chevalier du XVe siècle. Célèbre brigand, il se rallia au roi hongrois Mathias Corvin Ier dans la guerre qui opposait  le royaume de Hongrie au Saint-Empire de Frédéric III. Durant cette guerre gagnée par l’empereur d’Autriche, Érasme se fit remarquer lorsqu’il tua un commandant et proche de Frédéric III en 1483.

Pourchassé, il du se réfugié dans son château particulièrement difficile d’accès. La légende relate qu’Erasme de Predjma résista pendant une année au siège du gouverneur de Trieste, mandaté par l’empereur d’Autriche pour éliminer Erasme. Le gouverneur tenta de couper les provisions pour faire mourir de faim le chevalier brigand, mais celui-ci pu survivre grâce au tunnel secret de la grotte. Le chevalier Erasme fut finalement tué en 1484, trahi par l’un de ses serviteurs.

Erasme de Predjama
Peinture d'Érasme Lueger, le chevalier brigand - Photo Licence CC-BY-SA 4.0

Où se situe le château et comment s’y rendre ?

Le château de Predjama se situe à moins de 10 km de Postojna. A mi-chemin entre la côte slovène et la capitale Ljubljana, Postojna est une petite ville d’à peine de moins de 20 000 habitants logée dans la région de Carniole Intérieure.

Pour s’y rendre :

  • en voiture : comptez environ 40 minutes de voiture (50 km) de trajet entre Postojna et Ljubljana.
  • en bus : des liaisons de bus Ljubljana – Predjama circulent environ toutes les heures en semaine et environ toutes les deux heures le week end. Il y a ensuite quelques bus qui vont de de Postojna à la grotte de Postojna.
  • en train : la gare ferroviaire de Postojna est bien desservie par les plus grandes slovènes et aussi étrangères (Italie, Autriche).