Si l’on dispose d’un petit budget ou tout simplement que l’on aime cette forme de voyage, l’auto-stop est un moyen de transport alternatif qui permettra de faire un bon bout de chemin en Slovénie. Régulièrement pratiqué par les Slovènes, il fonctionne généralement assez bien. De plus, le stop sera aussi une façon d’aller à la rencontre des locaux, chose dont on a beaucoup moins l’occasion lorsque l’on circule tout seul dans sa voiture ou dans le train. Je vous donne ici quelques conseils pour réussir votre voyage en stop.

Quelques conseils :

  • Choisir son emplacement : le plus important est de choisir un spot sécurisé, qui ne gêne pas la circulation et qui ne vous mette pas en danger. On pourra notamment privilégier les arrêts de bus, aires d’autoroutes, parkings…Le mieux est aussi de se mettre aux endroits où l’allure est réduite de manière à ce que les automobilistes aient le temps de vous voir et de s’arrêter.
  • Avoir une attitude positive : un sourire donne beaucoup plus de chances 🙂
  • Bien se présenter : certes vous n’allez probablement pas à un entretien d’embauche, mais un minimum de tenue vous donnera de meilleures probabilités pour qu’un automobiliste s’arrête.
  • Planifier votre parcours : prévoyez bien votre destination pour donner l’indication la plus précise à votre conducteur. Le mieux est donc d’avoir sur soit une carte. On conseille aussi l’utilisation d’une pancarte bien lisible pour indiquer efficacement votre destination.

Quelques précautions :

  • Évitez le covoiturage la nuit pour des raisons de sécurité.
  • Il est préférable de voyager à deux. Si vous voyagez seul, informez un proche de votre trajet.
  • Il est recommandé pour une femme de ne pas faire seule de l’auto-stop.
  • Tenez votre téléphone (avec de la batterie) près de vous.
  • Gardez votre sac près de vous.
  • Vérifiez régulièrement l’itinéraire emprunté par le conducteur, pour voir s’il correspond bien à votre destination.
  • Si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à refuser le stop !
Fermer le menu